Situation "junglesque" à la rue Clémenceau! PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 20
MauvaisTrès bien 
Écrit par L'Administrateur   
Mardi, 13 Septembre 2016 00:52

Bonjour à tous! Décidément, le prochain remake du "Livre de la Jungle" risque de se tourner à Colfontaine? Des volontaires pour participer au casting de Mowgli? Qui a dit :"On va se bousculer pour celui du roi des singes, Louie"?

Après les cimetières (je sais, il me reste celui de Grand Wasmes! Il sera fait, promis!), l'arrêt de la peur au Berchon, les sentiers de Saint Ghislain et de Dour (aussi sur ma "to do" liste!),... on nous signale une situation catastrophique à la rue Clémenceau! En 2014, la rue avait déjà défrayé la chronique pour des raisons de sécurité: une dame enceinte avait vu une part de sa maison s'écrouler suite à l'éboulement de celle des voisins! Et ce en plein réveillon! Imaginez! A l'époque, les réseaux sociaux avaient déjà évoqué le manque d'entretien de certaines zones de la rue : les jardins des taudis et même de certaines maisons encore occupées envahissaient l'espace vital de certains citoyens.

La rue Clémenceau, c'est l'école industrielle, l'"Auberge de la Folie", la place de Wasmes à proximité... Donc des lieux qui draine du public pas forcément colfontainois! Et que voient ces gens? La jungle! Belle image! Et fameux contraste avec les jolis ronds points bien coiffés de la dorsale!

Ajoutons à cela un miroir de carrefour qui n'en a plus que le nom! Les automobilistes ont besoin d'une boule de cristal pour savoir s'ils vont croiser un véhicule! Bref, voici quelques photos!

Si une personne âgée passe, j'espère qu'elle a vu les "Indiana Jones" !

Etonnant qu'on n'ait pas encore apposé des panneaux "Fauchage tardif " pour faire taire les riverains excédés!

Il y a des dalles qui auraient besoin d'un lifting!

Le problème de la rue Clémenceau et de tous les endroits évoqués ci-dessus est surtout un problème "citoyen". L'agent de quartier est présent moins concrétemment dans l'esprit des gens! Car c'est son rôle de signaler ce genre de problème! Je m'explique! Autrefois, on recevait réguliérement un petit carton (il y en avait même déposés dans les commerces du quartier!) où l'agent de quartier apposait sa photo, son nom et ses coordonnées. Maintenant, la liste des agents de quartier est certes disponible (web, réseaux sociaux, commune...) mais dans des endroits moins "personnels". Je pense que les gens iraient plus vite trouver leur agent de quartier s'ils avaient le petit bristol de ce dernier au fond de leur tiroir! Surtout les personnes âgées! Alors si des policiers nous lisent, je trouve que cela serait chouette de reprendre cette vieille pratique de la carte de visite!

Miroir, mon beau miroir...

Comme vous le constatez, Colfontaine est un peu le château de la Belle au Bois dormant envahi par les ronces. Certes, il y a l'interdiction du ROUND UP. Interdiction que je CAUTIONNE! MONSANTO (qui produit cette saloperie) est impliqué dans la disparition subite de plusieurs activistes de la nature et dans des affaires de tests sur animaux. Mais, il n'y a pas que le ROUND UP! Il y a des désherbants écologiques, des sécateurs, des appareils servant à brûler les mauvaises herbes, ... Plein d'autres solutions! Au cimetière de Grand Wasmes, ils jettent du sel. Hé bien, l'effet n'est pas mal! Mais ici, vu que des piétons sont en danger, un bon coup de sécateur serait bienvenu à la rue Clémenceau!

J'espère de tout coeur que quelqu'un réagira à l'article comme à une critique constructive et non comme à une insulte! On ne peut pas avoir des yeux partout! Donc quand on signale que quelque chose ne va pas, on dit "merci de nous avoir informés" et on réagit! On ne fait pas sa diva en disant que ACDC Colfontaine vous fait chier! Donc, que ceux qui s'occupent de l'entretien des rues mettent leur ego de côté (sur un diable car il est assez lourd à déplacer pour le mettre sur le côté), se disent "ok, on va écouter les citoyens" et planifient une solution! Quitte à engager des intérims! Plein de Colfontainois sont au chômage ou au CPAS et ne demanderaient pas mieux que de bosser quelques heures!

De tout coeur avec les citoyens de la rue Clémenceau!

Déborah Moine-Bianchi, porte-parole ACDC, tyrannosaure râleur de Colfontaine!

Mise à jour le Mardi, 13 Septembre 2016 02:53
 
Distributed by Gelono Templates