Et maintenant, les terrils! PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par L'Administrateur   
Mercredi, 28 Septembre 2016 01:32

Bonjour à tous! Alors que les jolis buissons des ronds-points ont été retaillés, je vous propose une petite visite des endroits qui ont gardé leur coupe "jungle".  Mais ne nous plaignons pas! Grâce au fermier qui a moissonné son champ de maïs, l'arrêt de la peur s'est vu priver d'un tronçon qui a été rasé pour laisser passer les moisonneuses batteuses! Et puis, le cycle des saisons fait que certaines mauvaises herbes sont mortes de leur belle mort!

Aujourd'hui, je voudrais vous parler d'un lieu qui n'est pas une voierie! A l'heure où de plus en plus de circuits et événements "Ravel" ou "Van Gogh" passent par notre beau village, je pense que les lieux de promenade potentiels méritent d'être épingler afin qu'on améliore leur image!

Prenons un exemple, les terrils! Les terrils sont ces collines artificielles nées des déchets rejetés par les charbonnages. Ce sont de véritables poumons économiques! Certains sont exploités (cendrées rouges), d'autres ont servi au chauffage (dans les années 1950, plusieurs foyers de la rue à Panier se chauffaient au gaz de terril), d'autres encore de réserves naturelles... Les terrils sont de véritables zones particulières pour leur faune (le célébre orvet que tous les enfants du Borinage ont un jour élevé chez eux!) et leur flore. Des passionnés leur consacrent même des sites! Le cas de Marcasse est le plus connu mais malheureusement, ce sont surtout des bénévoles qui soutiennent ce patrimoine.

http://marcasse.blogspot.be/2010/05/presentation-de-la-reserve.html

Dans les années 1990, un projet voulait arraser les terrils mais une levée de boucliers (et l'inervention de la Fondation Prince Laurent) les a sauvés! Sauvés? Pas tout à fait!

En effet, certains terrils servent de dépotoirs! Pourtant les parcs à containers existent! Et il y a des ramassages d'ordures! Le triste exemple est la portion du terril jouxtant la rue Wilson. Le muret soutenant le bas du terril est dégradé, les mauvaises herbes poussent en pagaille et les ordures pullulent! On ne peut que déplorer le comportement des citoyens... Mais si une poubelle de rue était disponible dans cette zone... On aura également une pensée pour les riverains de la ruelle du Tripan (longeant le terril) : un chemin en cendrée rouge très "Koh Lantesque" sur lit de sacs bleues éventrés... Ces gens paient des impôts communaux, ils méritent aussi d'avoir un lieu de vie nickel!

Un jumeau pour l'arrêt de la peur?

La rue a été refaite vers 2011-2012 et déjà les trottoirs voient leurs dalles partir...

Derrière se cache la ruelle du Tripan...

Triste constat également, c'est que les ordures sont visibles, pourraient être ramassées mais on dirait que l'on se sert de la réserve naturelle comme camouflage. En effet, les riverains prétendent que les déchets ne sont ôtés que lorsque l'hiver arrive et que la verdure est moins dense. Certes, il y a des citoyens irrespectueux mais les gens ne doivent pas pâtir de leur mauvais comportement et rester dans une crasse qu'ils n'ont pas appelée!

Un mur bien usé!

Nos terrils sont notre passé, notre présent, notre avenir, notre économie, notre poumon vert, nos lieux de promenage... Ils méritent d'être entretenus! Et peut-être que davantage de poubelles de rues rendraient les citoyens plus propres...

On espère que la fée Clochette nous lit et enverra quelqu'un ôter les vilains sacs poubelles défigurant nos terrils... Quoique, je pense que la fée a zapéle blog ACDC Colfontaine ou alors elle est en vacances... Car les citoyens de la rue Clémenceau, du Tas, du sentier de Dour..., les endeuillés des cimetières communaux, les gens du Berchon attendant les travaux et le coiffeur de l'arrêt de la peur... sont encore dans la même situation qu'évoquée précédemment! Il faut se bouger chez nos responsables! Car sinon ACDC Colfontaine continuera de dénoncer les injustices faites au citoyen!

Nous les soutenons!

Déborah Moine-Bianchi, porte-parole ACDC, tyrannosaure râleur de Colfontaine

 


 
Distributed by Gelono Templates