Accueil
Ecoles - exercices d'incendie PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Administrateur   
Dimanche, 28 Septembre 2014 17:51

Où sont les exercices incendies obligatoires ?

Futurs drames en vue !

ACDC-Colfontaine n'a, hélas, pu que constater que durant l'année scolaire 2013-2014, aucun exercice d'incendie n'a été effectué dans les écoles de l'entité.

Nous rappellerons à Monsieur le Bourgmestre la loi du 30 juillet 1979 relative à la prévention des incendies et des explosions ainsi qu’à l’assurance obligatoire de la responsabilité civile dans ces mêmes circonstances et plus particulièrement l'article 5 engageant sa responsabilité personnelle.

Nous ferons grâce à nos lecteurs du blabla juridique.

La loi prévoit que 4 exercices d'incendie doivent obligatoirement être organisés dans chacune des écoles chaque année, et non selon le bon vouloir de tel ou tel.

Nous déplorons, une fois de plus, que nos élus faillissent à leurs obligations.

Faudra-t-il qu'un drame survienne pour que vous, Mesdames et Messieurs les élus, veniez verser quelques larmes de crocodiles en déplorant l'insondable tristesse causée par votre non moins insondable irresponsabilité ?

Cette situation attentiste de votre part est criminelle, mais démontre à suffisance tout l'intêret que vous portez à nos enfants.

Nous suivons ce dossier avec la plus grande attention.

 

Roger Harmand, porte-parole d'ACDC-Colfontaine.

Mise à jour le Lundi, 29 Septembre 2014 06:25
 
Des enfants plus socialistes que nos élus PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Administrateur   
Dimanche, 28 Septembre 2014 16:46

Des enfants plus socialistes que nos élus

Une maman témoigne

« Accompagnant mes enfants chaque jour à l'école communale du Cambry, Colfontaine, je remarque d'année en année que la pauvreté prend le pas.

Je me faufile, j'écoute, des mamans raconter leur détresse, elles dont les familles sont bien dans le besoin alors que l'on dit que chaque enfant est égal aux autres.

Je commence à remarquer que les pauvres sont d'un côté et les riches de l'autre.

Yvon, mon fils de 11 ans, qui est un grand socialiste tout comme son papa nous témoigne partager quelque fois son repas de midi avec un copain défavorisé.

Et il en est fier.

Le PS à Charleroi nous avait promis juste avant les élections d'offrir les repas chauds de midi dans les écoles, bien sûr ce n'était qu'une promesse qu'ils se sont empressés d'oublier une fois réélus. Et les repas chauds rejoignent les autres promesses non tenues aux oubliettes post-électorales.

Et ils se déclarent socialistes. Une seule de ces personnes a-t-elle seulement fait don des fruits qui lui ont été offerts à des associations s'occupant des défavorisés ?

Chez nous, à ACDC-Colfontaine, on trouve qu'il serait bien que l'administration communale offre un bol de soupe gratuit à tous les enfants scolarisés dans l'entité, quel que soit le réseau, sans discrimination aucune.

Et avant que l'on ne nous parle du coût, nous tenons à rappeller que chaque jour, ce sont des dizaines de litres de soupe qui sont déversés à l'égoût une fois la quantité nécessaire aux différents services désservis par le CPAS préparés.

Pourquoi ne pas distribuer ces excédents dans les écoles ?

Là ce serait montrer le vrai visage du socialisme, celui qui partage en frère, sans calcul.

N'oubliez pas, mesdames et messieurs les élus que nos enfants sont notre futur.

Et qu'un bol de soupe ne coûte pas cher. »

 

Fabiola Funari, maman de Justine (6 ans), et Yvon (11 ans).

Mise à jour le Dimanche, 28 Septembre 2014 17:34
 
Plus d'articles...
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 4 sur 22
Distributed by Gelono Templates